cage d’escalier

jamais je n’aurais cru fermer les yeux et y trouver une cage d’escalier

pourtant l’odeur de son parquet et le reflet de la lumière du ciel gris qui se glisse entre les étages est devenu le plus beau des mirages

lorsque mes talons retentissent sur ses marches je franchis le début de ma vie 

d’avant 

je pars à la conquête de la rue en pente, jusqu’à la grande place à la croisée de chemins d’apprentissages, d’amitiés, d’histoires déchirantes parce que si profondément belles

je me hisse au sommet des rêves qui m’habitent déjà 

rien dans le ventre, beaucoup de rouge à lèvres, les cheveux n’importe comment, le manteau qui suit le sens du vent

il n’est que huit heures du matin et je frémis d’excitation en admirant la ville qui s’éveille 

ses levers de soleil, surtout les rares que j’ai vu se dessiner sur les immeubles enneigés 

ses habitants pressés, qui s’embrassent, qui se tendent une écharpe, un café, un cartable à ne pas oublier en partant 

ses bruits, ses mouvements, ses parcours que l’on emprunte jusqu’à retrouver la route du trésor — la maison.

le soir, j’aime me pencher aux fenêtres et regarder le monde se précipiter aux portes de la chaleur humaine, ramenant avec eux des instants de vie, du pain frais, et du vin à partager

quand j’en ai fini de me raconter la vie de nos rues, je comprends 

il ne me reste plus qu’à retrouver leurs pavés. 

le rêve n’était ni vraiment ici, ni vraiment là-bas, mais bien en moi.

je cherchais à remplir le vide avec tout ce que je pouvais trouver au lieu de le combler avec tout ce que j’avais déjà

la lueur dont j’avais tant besoin, c’était la mienne

elle est partout avec moi, alors plus besoin de courir

je rentre.

Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s