What To Do If You Want to Come Out But You’re Not Completely Ready

Pendant le mois des fiertés, savoir que l’on est LGBT mais ne pas se sentir prêt(e) à faire son coming out, c’est difficile. Voir les drapeaux multicolores flotter sur les bâtiments de la ville et les couples s’embrasser, pendant qu’on reste à l’écart, ça fait mal. Mais annoncer au monde qui l’on aime, ça ne se fait pas en un jour! C’est un vrai périple que d’apprendre à être fièr(e) de qui l’on est. Alors ce mois ci, je souhaite accompagner ceux et celles d’entre vous dans cette situation et vous dire que vous n’êtes pas seuls. J’ai rassemblé des conseils qui m’ont aidé à me préparer à ce moment, en espérant qu’ils puissent changer la donne pour vous. J’ai aussi écrit un article pour Her Campus avec plein d’autres idées d’activités que vous pouvez faire ce mois-ci pour petit à petit avancer et célébrer votre identité de chez vous, que vous pouvez retrouver ici.

June is Pride month, and I know some of you may be looking at the LGBT flags out there and struggling. Either because you don’t feel that it’s safe enough to come out, or because you don’t feel ready to. I hope from the bottom of my heart that those of you who feel unsafe are able to get out of that environment as soon as possible. For those of you who don’t feel completely ready to embrace your identity or to tell the world about it, I wanted to share some tips that personally helped me come to terms with my bisexuality. Coming out is not just about reaching a milestone, but embracing the long journey to it. Everyone has a different process, so some of this advice might not be 100% useful to you, but hopefully it will inspire you to come up with your own ideas to celebrate your identity. Please know that my Instagram DMs are always open if you want to talk or vent about anything! I also wrote an article for Her Campus about how to throw your own Pride celebration at home, so check it out if you’re interested! With that being said, let’s talk about actions you can take to slowly but surely feel confident to come out.

Journal, dance, sing, paint. Express your feelings and come out to yourself first.

Tout ce qui peut vous aider à extérioriser et comprendre vos émotions est bon à prendre. Je me rappelle avoir écrit un article de blog pour faire mon coming out, en fin de première. Finalement, je ne l’avais pas publié. En fait, je crois que je l’avais simplement écrit pour moi, parce que j’avais besoin de le dire, mais pas forcément aux autres. Et j’ai écrit autre chose il y a deux ans pour faire une vraie annonce. Tout ça pour dire qu’exprimer ce que vous ressentez, que ce soit à voix haute devant un miroir ou à l’écrit, peut vous aider à briser le silence et vous préparer à faire votre coming out.

Anything that helps you externalize and comprehend your feelings is great. I wrote a blog post to come out to myself and never published it, but it helped me process my thoughts. I ended up coming out on this blog a year and a half later. My point is, expressing your feelings, whether on paper or out loud in front of a mirror, will help break the silence and prepare you for coming out to your loved ones.

Watch empowering LGBT rom-coms.

Se retrouver dans des personnages de séries ou au cinéma aide non seulement à se sentir plus “normal(e)” (ne jamais voir à quoi ressemblent des relations LGBT est ce qui nous fait sentir anormal dès le départ en fait) mais aussi à réaliser que cet amour, c’est quelque chose de beau, qu’il n’y pas à cacher.

Quand j’avais 15 ans, je regardais Pretty Little Liars, et la relation entre Emily et Alison m’a énormément aidée à réaliser que j’étais bi, comme Alison dans la série. Un autre couple que j’aime beaucoup, c’est celui de Callie et Arizona dans Grey’s Anatomy. J’ai d’ailleurs écrit un article sur leurs meilleurs moments pour Her Campus. Je me suis beaucoup identifiée à Callie, parce qu’elle est catholique et qu’elle a du mal à concilier sa religion et sa bisexualité. Non pas que je pense que Dieu ait un problème avec ça, bien au contraire, mais ce n’est malheureusement pas l’avis de tout le monde.

Il y a plein de films et séries avec des personnages et couples LGBT qui peuvent vous accompagner dans votre coming out. Regardez-en autant que possible pour vous faire à l’idée qu’il n’y a rien de plus normal, mais aussi pour digérer vos emotions avant de faire entrer d’autres personnes peut être moins ouvertes d’esprit dans l’équation. Vous pouvez d’ailleurs ensuite montrer ces films à vos amis ou à votre famille s’ils ont du mal à vous comprendre.

Representation helps to understand that the way you feel is not only completely normal, but beautiful. When I was 15, I watched Pretty Little Liars, and Emison’s romance helped me to come to terms with my bisexuality. Another couple that made a significant impact on me is Callie and Arizona–I even wrote an article about them for Her Campus– on Grey’s Anatomy. What I really appreciated watching was Callie’s struggle as a bisexual, Catholic woman. It made me feel less alone in my difficulty coming out to my Catholic high school friends.

There are so many relatable, fun, and moving LGBT movies and shows that you can turn to, from The Fosters to Love, Simon. Watch as many as you’d like and take time to reflect on how you feel, whether it be empowered or relieved. You can also show some stuff to your family or friends if you think it would help them understand you better!

Listen to relatable LGBT songs and dance it out.

Ecoutez de la musique d’artistes LGBT. Que ce soit des chansons tristes, joyeuses, ou provocantes, se sentir compris(e) et entouré(e) n’a pas de prix. Personnellement, j’adore Same Love, Born This Way, OK (jouée à ma première Pride), Ta reine, Girls Like Girls, entre autres. Vous pouvez retrouver toute ma playlist de la Pride ici.

It could be a sad song about struggling to love yourself or to get support from your family. It could be a fun Lady Gaga song about embracing your identity and sexuality. It could be a provocative song about sex. Whatever makes you feel seen. Whatever makes you realize that you’re not alone in this–the community is with you and will dance with you. My favorite songs include Same Love, Born This Way, OK, Ta reine, Girls Like Girls, among others. You can find my full Pride playlist here.

Don’t pressure yourself and take small steps.

Ce que j’ai appris en faisant mon coming out, c’est que ça ne sert à rien de bousculer les étapes. Tout se fait petit à petit, et il n’y a pas besoin de faire la course. Surtout si vous avez des amis LGBT autour de vous qui ont fait leur bout de chemin, sachez que vous n’avez pas à leur prouver quoi que ce soit. Si ce sont des vrais amis, ils vous soutiendront. Ne faites pas des choses pour lesquelles vous ne vous sentez pas prêt(e)s. Que ce soit tenir la main de quelqu’un d’autre, l’annoncer à vos proches, ou porter le drapeau sur vos vêtements, c’est vous qui décidez. En terminale, j’ai commencé à mettre des t-shirts avec le drapeau arc en ciel pour donner quelques indices à mes amies et rendre la conversation plus facile (et sans mentir, aussi pour emm*rder les gens de ma classe qui étaient allés à la Manif pour Tous et faisaient des commentaires super homophobes). Après, ça m’a pris six mois de faire mon coming out à ma famille, puis encore trois mois avant d’accepter un dîner avec une fille. Donnez vous des objectifs raisonnables et allez y tout doucement, plutôt que de vous mettre la pression inutilement.

It’s all about small steps. You don’t want to rush into anything that makes you uncomfortable. For example, I chose to wear the rainbow on clothes during senior year to hint at my identity, but I didn’t feel ready to actually tell others about it. I also wasn’t ready to date women, like, at all. It took another nine months for me to accept going on a date with a woman. And that’s okay! There’s no perfect timeline for coming out and feeling confident with your identity. Don’t let anyone tell you otherwise. I suggest setting realistic milestones and gradually tackling (and celebrating) them, rather than pressuring yourself into going from 0 to 100 and getting overwhelmed. 

Experiment with your clothing style. 

Porter des habits dans lesquels vous vous sentez vraiment bien au lieu de vous forcer à respecter des normes de genre qui ne vous conviennent pas, ça aide vraiment à mettre de côté (et même au placard….. allez j’arrête) cette personne hétéro que vous avez construite pour être conforme aux attentes de la société. Dans mon cas, ça voulait dire accepter non seulement mon orientation, mais aussi ma sexualité à part entière. Je me suis habillée de manière beaucoup plus féminine et j’ai arrêté de me cacher sous des t-shirts oversized. Mais je sais que pour beaucoup de femmes qui font leur coming out c’est l’inverse et ça part sur des chemises à carreaux. Je pense que ça dépend si vous vous identifiez aux termes femme ou butch, mais il n’y a vraiment pas de règles.

I found that changing the clothes I wore made a huge difference. For me, that meant embracing not just my sexual orientation, but my sexuality as a whole. I dressed more feminine and stopped hiding my body in oversized shirts. But you might actually want to go for the iconic flannel instead! Whatever makes you feel worthy and confident. If you feel safe switching things up, don’t conform to norms that you don’t feel comfortable with. It’ll help to leave behind your straight persona and to start a new era of self-acceptance. 

Lean on a support system.

Dans un monde parfait, on aurait tous un groupe d’amis sur qui compter avant de faire notre coming out mais malheureusement, certaines personnes montrent leur vrai visage après que vous vous soyez confiée. Si vous le pouvez, ne restez pas proches des personnes toxiques qui ne vous acceptent pas comme vous êtes. Je ne dis pas que vous devez couper les ponts directement si l’un de vos parents a un peu de mal à comprendre la situation au début, mais si vous vous sentez insultée, ou pire, en danger, prenez vos distances. Et c’est pareil pour vos ami(e)s! S’ils vous font sentir coupable, laissez les tomber. Certaines de mes amies ont commencé à se cacher quand elles se changeaient devant moi après que j’ai fait mon coming out, et c’était vraiment super blessant. Pendant des années, j’avais justement fait attention à rester de mon côté dans les vestiaires et surtout pas profiter de la confiance que mes amies m’accordait, alors c’était humiliant de me prendre ça en retour. Dans certaines situations, il vaut mieux couper les ponts rapidement plutôt que de se poser trop de questions.

Ideally, you want to have a support system ready before you come out, but oftentimes, people’s true faces come to light after you come out. So, if you’re able to, get out of toxic relationships with friends or family members who don’t accept and celebrate you for exactly who you are once you’ve started coming out. I’m not saying you need to immediately cut ties with a parent who is having a hard time understanding the situation, but if you repeatedly feel insulted or worse, unsafe, considering getting as much distance as possible. And if your friends single you out or make you feel like a perv, drop ‘em sis. Some of my girl best friends started hiding to change clothes after I came out and it made me feel terrible. I had been super mindful of looking away and not “taking advantage” of changing in the women’s room. Being treated like that by people I had grown up with and didn’t feel any attraction toward was awful. It took me a little bit to voice my feelings, but I ended up cutting ties and found supportive friends after that.

Go to Pride. 

La première fois que je suis allée à la Pride, je suis restée en dehors des barrières pendant quelques minutes. Je n’arrivais pas à entrer dans la foule, mais après avoir pris une grande inspiration, j’ai changé d’avis. Je ne suis restée que quelques instants. L’année d’après, je suis revenue, mon corps entier enveloppé dans le drapeau multicolore, et j’ai participé à la Pride avec mes amies du lycée. Je me rappelle avoir pleuré de soulagement et danse pendant des heures. Je n’avais fait mon coming out qu’à une poignée de personnes. Il restait encore ma famille. L’année d’après, j’ai fait tout le chemin en pleine canicule, avec ma cousine. C’était tellement incroyable comme expérience, et mémorable de se prendre des gigantesques jets d’eau des pompiers pour éviter que tout le monde s’évanouisse. La Pride, c’est vraiment un moment spécial, parce qu’on peut enfin se rendre compte de la grandeur et de la générosité de la communauté LGBT. Faire son coming out, c’est souvent difficile, alors se rappeler de la joie que c’est de pouvoir être soi même, ça fait un bien fou. Et il n’y a pas besoin d’être a fond. Vous pouvez venir faire quelques pas et changer d’avis, soit en partant, soit en commençant à danser et chanter avec tout le monde. Il n’y a pas de règles, on peut y aller à son rythme.

Pride is an experience unlike any other, because you’re able to actually see just how big and welcoming the community is. It’s also fun and heartwarming to see parents dancing with their children and confetti flying around. Coming out can be a freeing but difficult experience, so Pride is here to remind you that there is a whole lot of joy in being part of the community. Again, you don’t have to go all out. You can just walk casually with your best friend and decide if you want to carry around a flag later on! It’s all about small steps adding up over time. The first time I went to Pride, I stayed on the sidelines for a few minutes. I couldn’t find it in me to go in, but after taking a big breath, I changed my mind. The year after that, I came wrapped in a giant rainbow flag and cried as I walked during part of the parade with some of my best friends from high school. And the year after that, I finished the entire parade throughout Paris, even as an insane heat wave was making it hard to walk. I’ll forever remember getting sprayed with water and walking completely soaked with my trans rights sign in the city.

Find new role models in LGBTQ+ celebrities and activists.

Il y a plein de célébrités et d’activistes LGBTQ+ dans le monde. Et encore une fois, se sentir représenté(e) dans les médias, c’est super important. Retrouver ses idéaux et son histoire dans celle de quelqu’un d’autre fait une vraie différence. Mais attention à ne pas suivre uniquement des personnes qui vous ressemblent! Par exemple, je sais qu’inconsciemment et/ou par le biais des algorithmes des réseaux sociaux, j’ai plus tendance à suivre des personnes LGBTQ+ blanches. Et ce que les dernières semaines m’ont apprises, c’est qu’il faut diversifier son fil d’actualité pour pouvoir écouter ce que d’autres disent. Donc pensez à suivre des célébrités/activistes de different pays ou cultures ou classes sociales pour non seulement avoir une image plus complète de la communauté LGBTQ+, mais aussi pour être en mesure de soutenir les minorités dans cette minorité et éradiquer les inégalités à tous les niveaux.

Shoutout to Fleur for this amazing idea that I hadn’t thought of including. There are so many LGBTQ+ icons out there. Again, representation is key. Looking up to successful, kind LGBTQ+ celebrities and activists can make a huge difference. I believe that you should try to follow people you relate to, but also people who are different from you. For example, as a white woman, I’m bound to subconsciously (or even through social media algorithms) find other white LGBTQ+ people. My first LGBTQ+ role model was Miley Cyrus, and I still love her with all my heart. But I’ve learned in the past few weeks that it’s really important to not live in an echo chamber, and to diversify your feed. So, be sure to pay attention to that when you look for new role models!

J’espère que ces conseils vous inspireront et vous donneront de l’espoir et du courage pour votre coming out. J’ai fais le mien il y a deux ans, mais je continue de travailler sur moi-même pour m’accepter. Chaque chose prend du temps, alors soyez patients avec vous-mêmes.

I hope that these tips gave you some inspiration and hope for your coming out journey! I came out two years ago, but I am still learning to accept and love myself. Everything takes time, so be patient with your heart.

xo, Ari

Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s