le monstre

je voudrais être anesthésiée

pour survivre à ce que je m’apprête à faire

après m’être attachée à recoller tous les coeurs brisés

c’est le mien qui est en pièces

✰✰✰

je ferme les yeux comme on m’a dit

j’imagine comme on m’a dit

enfin non, je me souviens

parce que c’est vraiment arrivé

tu le sais ariane, que

c’est arrivé

✰✰✰

ne rouvre pas les yeux quand

tu sens tes poumons se refermer

j’ai peur laisse moi sortir

ça ne sert a rien de s’échapper

rappelle toi, tu l’as écris, tu as les clés du labyrinthe

mais tu n’en sortiras qu’après y avoir pénétré

alors entre, fais ton chemin.

✰✰✰

cheveux tirés

portes claquées

voix cassées

miroirs brisés

confiance volée

enfance en fumée

✰✰✰

quand je sors du labyrinthe quelques minutes plus tard

je comprends que le monstre était en moi

je l’avais avalé et je viens de le cracher

oui mais maintenant, j’en fais quoi?

maintenant qu’on se regarde droit dans les yeux,

j’en fais quoi?

✰✰✰

maintenant, je guéris. maintenant, j’avance. maintenant, je tiens ma propre main. et je prends en charge mon destin.

Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s