I Went to My First Gay Pride in Paris One Year After Coming Out

A few days ago, my cousin and I went to the Paris Pride to celebrate love and fight for human rights. It was the worst day of the worst heat wave in history — hence my red and sweaty face — but we thought it was still worth the trip. The firefighters even threw water at us to help us cool down.

Il y a quelques jours, je suis allée à la Pride de Paris avec ma cousine pour célébrer l’amour et manifester pour ceux qui ne le peuvent pas. C’était le pire jour de la pire canicule de l’histoire française — d’où mon visage rouge et transpirant, charmant n’est-ce pas — mais ça en valait la peine. Les pompiers étaient aussi au rendez-vous pour asperger tout le monde avec leurs lances à eau — notre panneau y est passé et y est resté.

This year, Pride was a time for me to celebrate the fact that I came out to everybody I know — family, friends, and all — and that I have been lucky to meet the wonderful person that is now my girlfriend. I feel blessed to be supported by my loved ones.

Cette année, aller à la Pride était l’occasion pour moi de fêter le fait d’avoir fait mon coming out à tout mon entourage, famille comme amis, et le fait d’avoir rencontré une personne incroyable qui est aujourd’hui ma copine. Je suis vraiment chanceuse d’être soutenue par ceux que j’aime.

Given the tremendous progress I made in my personal life in terms of accepting myself and embracing my identity, I’m now trying to be more of an activist by supporting anti-discrimination laws, educating others through social media, or even starting hard conversations with my loved ones when they make problematic comments. Right now, I’m especially trying to become a better ally for transgender folks — I just started writing a whole blog post about that. And no matter how frustrating things may get sometimes, I try my best to stay patient and kind. Because if love is what we’re fighting for, then we need to do what we preach.

Apres avoir réussi à m’accepter, je voudrais maintenant adopter un esprit plus militant en soutenant des projets de loi contre les discriminations, en informant sur les réseaux sociaux, ou encore en ayant des conversations parfois difficiles avec mon entourage quand certains font des commentaires déplacés. Mon premier objectif pour cette année est donc d’être une meilleure alliée, surtout pour les personnes transgenres — je suis d’ailleurs en train d’écrire un article par rapport à ça. Même quand certaines situations deviennent frustrantes, j’essaye de faire preuve de patience et de gentillesse, parce qu’après tout, c’est bien pour l’amour qu’on se bat, alors autant faire ce que l’on prêche.

As Pride month comes to an end, I hope you show some love to your family, friends, coworkers, and neighbors, no matter what their identity is. Don’t forget to take care of yourself, too. Fighting against discrimination takes a toll on our mental health and it’s important to acknowledge when we need to take a break.

Alors que le mois des fiertés touche à sa fin, je vous souhaite de donner plein d’amour à votre famille, vos amis, vos collègues, vos voisins, quelque soit leur orientation sexuelle ou leur identité de manière générale. N’oubliez pas de prendre soin de vous aussi, parce que se battre contre la discrimination est mentalement épuisant et qu’il est important de reconnaitre quand on a besoin de faire une pause.

Love always,

xo, Ari

Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s